Championnat national de Basketball à Madagascar: vérité, scandale ou corruption?

par | Août 23, 2021 | Sport

 

 

 

Le basketball est l’un des sports les plus prisés à Madagascar. Dès 12 ans, les pré-ados se préparent déjà à fouler le fameux parquet des divers championnats nationaux. Les clubs font tout pour que leurs joueurs soient finalistes ou du moins pour qu’ils soient dans le dernier carré. Mais entre se mettre les bâtons dans les roues et la corruption en passant par les scandales et la vérité, qui s’en sort vraiment? Adepte du ballon orange? On vous dit tout sur le championnat national de basketball à Madagascar.

Compétition de baskeball

Un championnat national de basketball  qui commence bien

Tamatave, une des anciennes provinces malgaches à l’Est de la Grande Île a accueilli récemment le championnat national U14 du 7 au 15 Août. Le chef-lieu de la région Atsinanana a donc offert son hospitalité à 31 équipes masculines et à 20 équipes féminines.

Équipes FMBB U14

Rappelons que ce championnat malgache de basketball pour les moins de 14 ans a défié les lois de la Covid en étant programmé plus tôt, vers la moitié du mois de Juillet 2021. Puis après le remaniement du calendrier scolaire, la compétition a été maintenue mais reportée ultérieurement.

Ayant reçu un bel accueil de la part des fans de basket, tantôt sur les réseaux sociaux qu’au gymnase Soavita de Toamasina, les matchs ont commencé sans encombres. Les équipes favorites étant déjà désignées par les supporters, à savoir côté garçon, on a l’ASCUT de la ville hôte, le BCEST de Tuléar, l’ASF, le JCBA, l’ASA d’Analamanga et le BAS de Bongolava et pour les filles, on a l’ESPA de la Haute Matsiatra, le MB2ALL’d’Analamanga, le PHOENIX d’Antsirabe ou encore l’ASBM de Vatovavy Fito Vinany le championnat promet d’être époustouflant…

Championnat national de basket U14

Championnat national de basketball à Madagascar: la FMBB évolue.

Depuis 2009, la Fédération Malagasy de BasketBall a bien vu ses effectifs  grimpés mais aussi ses équipements renouvelés. On parle ici des matériels sportifs, l’amélioration du parquet du Palais des Sports et de ses tableaux électroniques, l’implantation et/ ou le renouvellement des différents terrains de basket un peu partout dans Madagascar.

La Grande Île a même eu droit à l’appareil pouvant contrôler l’âge des joueurs. Soulignons que cette machine a été déjà utilisée lors des différentes rencontres africaines notamment les fameux Afrobasket men de 2011, women en 2009, U16 et U18. Il n’est donc pas nouveau que la FMBB ait recours à ses compétences encore une fois de plus pour tester l’âge des joueurs. C’est ce qui s’est passé lors du dernier championnat pour les moins de 14 ans.

Championnat national de basketball à Madagascar: la victoire avant tout

Nous disions donc que coachs, joueurs et la FMBB étaient tout à fait sereins depuis l’Afrobasket U16: fini les joueurs qui mentent sur leurs âges. Mais comme on dit, chassez le naturel, il revient toujours au galop. Le championnat national U14 en a payé les frais en premier. Après un commencement pleins d’enthousiasme et de motivation, les « ennuis » commencèrent.

Les sponsors.

Chaque club a plus ou moins son propre sponsor. Ce dernier mise donc sur la victoire de son équipe afin d’attirer plus de visibilités, de crédibilités et de reconnaissances. De son côté, le club choisi fait tout pour être dans le dernier carré du championnat et, bien entendu, gagner le championnat national de basketball. Cependant, les équipes ne jouent pas toujours franc jeu. Entre tricher et mentir sur l’âge des joueurs, le but du jeu est d’abord garder en poche les faveurs des sponsors… jouer au basket passera après. Une triste mentalité de la part des coachs et entraîneurs qui sont censés être des éducateurs pour ces enfants.

Sponsors basketball

Le copinage et le canapé.

Des mots qui sont peut-être nouveaux pour vous mais qui sont pourtant très prisés dans le sport malagasy. Le basketball n’échappe pas à la règle. Selon nos sources, les enfants des membres de la FMBB jouent et sont adversaires durant certains matchs, dont l’U14. La victoire sur le championnat ou sur certains matchs reviendrait donc à celui qui a le bras plus long pour faire pression tantôt au niveau des organisateurs qu’au niveau de l’arbitrage. 

Durant les championnats nationaux joués hors de la capitale, certains entraîneurs s’aperçoivent de ce qu’ils appellent « le canapé »: quand telle personne du championnat sort (dans le sens « avoir une aventure ») avec telle personne de la compétition. Une mauvaise attitude qui attire les faveurs pour certains et la foudre pour d’autres.

Le championnat national de basketball U14 tremble

En plein milieu de la compétition, le FMBB décide d’un coup de sanctionner 2 équipes dotées de 4 victoires chacune: le BCEST de Tuléar et le BAS de Bongolava. Les supporters de ces équipes ainsi que leurs staffs s’étonnent et commencent à demander des clarifications. La fédération reste cependant muette alors que la tension monte au niveau des réseaux sociaux. Les dirigeants du BCEST menace indirectement de chambouler la prochaine compétition.
Serge Vital

Le BCEST de Tuléar dans la ligne de mire

Très actif sur les réseaux sociaux, par le biais de son président Serge Vital, la BCEST sensibilise (involontairement?) tous ses supporters à crier haut et fort que leur équipe n’a enfreint aucune règle, notamment sur le fait de mentir sur les âges des joueurs.

Équipe BCEST

Rappelons les faits que, suspectés par certaines équipes participantes, le BCEST a été convoqué par la FMBB pour une vérification d’âge. Sous prétexte de favoritisme pour les équipes d’Analamanga, le BCEST n’accepte pas la convocation tout en soutenant que l’équipe a bel et bien suivi toutes les règles et ne doit pas donc être suspectée.

Vérité ou scandale? 

Après l’élimination des deux équipes favorites du championnat national de basket pour les moins de 14 ans pour les garçons, les matchs se sont déroulés sans aucun encombre. Cependant l’ombre reste toujours dans cette première compétition de la saison. Afin d’approfondir notre enquête, nous nous sommes retournés vers le staff, les entraîneurs, les joueurs mais aussi les fans du ballon orange, et l’histoire risque de vous plaire.

FMBB

Il n’y a pas qu’en U14 que le scandale éclate. Le basketball à Madagascar tourne autour de la suspicion de corruption sous toutes ses formes. Notre observation sur ce point continuera donc dans le prochain article.