Les outils importants pour être un bon rédacteur web

par | Nov 12, 2020 | CMS, Freelance, Rédaction, siteweb, wordpress

 

 

 

                Comme pour tout métier, il existe des outils spécialement conçus pour accompagner le rédacteur ou la rédactrice web dans l’exercice de sa profession. Connaître ces outils est indispensable pour réussir dans la rédaction web. Ils permettent de rédiger un contenu de qualité, de le corriger, de découvrir les mots-clés à inclure, de se prémunir du plagiat et d’améliorer son référencement naturel ou optimisation SEO. Que vous soyez rédacteur en herbe ou rédacteur professionnel, freelance ou non, Au Café des Rédacteurs vous propose de découvrir ou redécouvrir les outils importants pour être un bon rédacteur web. Certains d’entre eux sont gratuits, d’autres payants, à vous de voir ce qui vous convient mieux.

Le matériel : un ordinateur avec un bon écran et un bon clavier

Investir dans un bon matériel est essentiel pour les rédacteurs professionnels. Bien qu’il soit possible de rédiger un article avec un smartphone ou une tablette, le mieux pour la rédaction de textes reste un ordinateur doté d’un clavier.  L’écran plus large que sur un smartphone ou une tablette permet de bien visualiser le contenu rédigé et de mieux l’appréhender.  Pour un bon confort visuel, sa taille doit être d’au moins 13 pouces.

ordinateur redaction

La disposition du clavier conseillé est AZERTY, mieux adaptée pour la langue française et comportant les voyelles à accents. L’ordinateur doit avoir un outil de traitement de texte installé au préalable. Si vous êtes rédacteur web freelance et que tout est à vos soins, sachez aussi choisir votre forfait internet et gérer votre facture d’électricité.

Le logiciel de base : les outils de traitement de texte

L’outil de traitement de texte permet d’écrire un article, de le structurer, de le relire, le corriger et compter le nombre de mots, de paragraphes ou de caractères le constituant.  Microsoft Word de la suite Office reste la référence pour ceux utilisant Windows.  Mais des alternatives existent. Les rédacteurs préférant les produits Apple emploient probablement Pages de iWork suite. Le développement d’internet a aussi vu l’apparition des outils en ligne, permettant à un groupe de personnes de rédiger du contenu ensemble sur un même fichier stocké sur le Cloud, c’est le cas de Google Docs. Enfin, si vous aimez les outils open source et entièrement gratuits, LibreOffice est fait pour vous. 

Les boîtes à outils SEO

Pour les néophytes, SEO est l’abréviation de Search Engine Optimisation. C’est l’ensemble des techniques à appliquer pour qu’un article web soit mieux référencé par les moteurs de recherche comme Google ou Bing. La rédaction SEO est devenue une discipline à part entière et ses techniques doivent être connues de tout bon rédacteur.

Contenu SEO est même devenu synonyme de contenu de qualité. Et la rédaction optimisée est actuellement exigée par la majorité des clients d’un rédacteur.  Parmi les techniques du SEO, le maillage interne, le bon usage des balises méta, le netlinking et le choix des mots-clés sont les plus importants. Ils sont nécessaires pour une bonne optimisation de son article sur tout moteur de recherche.

SEO recherche

 Des sites se chargent de vérifier si ces techniques ont été bien appliquées. Il y a les sites tout-en-un, les sites d’audit SEO, les générateurs de mots-clés, les outils d’analyse sémantique, les outils pour suivre son positionnement et d’autres encore. Pour découvrir une liste pour chaque type, vous pouvez suivre ce lien : outils SEO. Nous citerons la référence, SEMRush, il analyse le contenu des articles, donne des idées de mots-clés, examine les backlinks, fait le suivi de votre positionnement et le compare par rapport à vos concurrents. En résumé, il fait tout pour assurer que votre texte ou votre site soit bien visible.

Les correcteurs orthographiques

                Un rédacteur web doit connaitre les outils pour avoir un texte sans fautes. Si les outils de traitement de texte intègrent déjà des vérificateurs d’orthographe, ils restent peu performants. D’où la conception de logiciels programmés pour corriger la grammaire et l’orthographe de votre contenu avec précision. Parmi les plus célèbres, on comptera Antidote, Cordial et Robert le correcteur. Ils évitent aux rédacteurs web coquilles et fautes d’inattention. Malgré tout, il est à noter qu’aucun outil ne peut remplacer la relecture et une bonne vérification.

Les dictionnaires

Pour éviter les répétitions et trouver les bons mots à utiliser, s’armer de dictionnaires s’avère important. À commencer par un dictionnaire de synonymes pour éviter de répéter plusieurs fois un mot qui n’est pas un mot-clé. On ne présente plus Larousse. Que ce soit la version papier, le site web ou l’application sur Android, Larousse reste le meilleur dictionnaire de la langue française. Les versions en lignes sont cependant conseillées puisqu’ils regroupent en un seul endroit les synonymes, les antonymes et les différentes expressions. Parmi les alternatives à Larousse, on a Synonymo.

Les générateurs de mots-clés

                Ces outils génèrent la liste des mots-clés les plus pertinents pour un mot clé principal ou une requête. C’est en quelque sorte le champ lexical du sujet. Ils permettront d’améliorer la visibilité naturelle (ou référencement naturel) d’un texte sur les moteurs de recherche. Parmi les outils donnant une liste de mots-clés, il y a les sites internet qui rassemblent les requêtes de Google comme Übersuggest ou Keyword Tool. Vous connaitrez les requêtes les plus populaires sur votre thème.

mots-clés recherche

Ensuite les sites faisant de l’analyse sémantique. Ils donnent la liste des mots inclus dans le champ sémantique d’une requête. C’est le cas de 1.fr ou YourTextGuru. En analysant ensuite le contenu du texte, vous obtiendrez son taux d’optimisation. Le taux idéal est autour de 80%. 1.fr et YourTextGuru génèrent tous deux une liste de mots-clés importants mais requièrent un abonnement payant. 1.fr offre par contre une liste à sa première utilisation avec un mail. Quant à YourTextGuru il a pour avantage d’indiquer jusqu’aux mots à utiliser dans les titres et votre position par rapport à vos concurrents. Ces sites internet permettront de trouver les mots-clés les plus pertinents pour enrichir son contenu. Les outils importants pour être un bon rédacteur web

Les sites antiplagiat

Le plagiat ou contenu dupliqué, plus connu avec l’expression « copier-coller » est l’un des interdits de la rédaction web. Sur des plateformes de rédaction comme Scribeur par exemple, le plagiat mène au bannissement. Des outils gratuits et payants sont là pour veiller à ce que le contenu rédigé soit tout à fait original. Côté gratuit, Duplicheker vérifie que vous avez fourni un contenu unique tant que votre texte ne dépasse pas 1000 mots. Parmi les outils payants, mais aux fonctionnalités plus développées, il y a Positeo, Plagscan ou Copyscape. Ce dernier est notamment utilisé par la plateforme Rédacteur.com.

Les sites d’images libres en droit

Nombreux rédacteurs ne font pas que rédiger des contenus textuels. Ils sont aussi chargés de l’illustration de l’article. Cependant, une grande partie des images présentes sur internet ne sont pas libres de droits. Vous devez donc connaitre des outils permettant de trouver des images libres de droits à ajouter tranquillement dans votre article. Parmi les sites internet proposant ces services, il y a Pixabay, Pexels et Unsplash. Vous y obtiendrez gratuitement des images que vous pourrez intégrer dans vos articles. Si vous préférez les images animées, Giphy  est le site idéal pour trouver des images de type GIF. Vous trouverez sur le site des centaines d’images classées par catégorie.

image libre de droit

Les outils dédiés aux CMS

Si les textes ont été rédigés pour des Content Management Système (CMS) comme WordPress, il arrive que ce soit le rédacteur lui-même qui doit ajouter les balises HTML et l’intégrer au site. Des outils comme Word2cleanHTML convertissent votre contenu word en code HTML. Plus besoin d’écrire la balise <strong> pour écrire en gras ou <p> pour les paragraphes, le site s’en charge. Il crée un code propre et correct, évitant les erreurs de formatage si vous enregistrez votre fichier word en page web HTML pour copier son code.

Les CMS comprennent aussi des plug-ins utilitaires comme Yoast SEO. Ce plug-in permet d’améliorer le référencement naturel sur WordPress.  Il indique si vos contenus sont bien optimisés ou non, permettant de l’améliorer pour mieux le référencer. Avec de tels outils, le rédacteur ne se limite pas à la production de contenus, il effectue également des tâches de webmaster et de référenceur SEO.

Les outils pour gérer ses activités de rédaction

Tout professionnel de la rédaction doit pouvoir gérer efficacement ses activités. Des outils sont dédiés à la gestion des activités d’un rédacteur web. C’est le cas de Trello. Trello vous permet de créer un calendrier éditorial. Grâce à son système de cartes et de tableaux, vous pourrez créer des listes de textes selon leur progression. Vous aurez une carte pour : les articles à rédiger, les articles finis, les articles en relecture, en réécriture ou à publier. De plus, Trello est une plateforme communautaire où il est possible de travailler en équipe. Elle est idéale pour gérer un blog.

À part Trello, Evernote est très apprécié par les rédacteurs. C’est un agenda que vous pourrez synchroniser sur tous vos appareils et où vous organiserez les différentes tâches de rédaction. Il permet de prendre des notes, de créer des to-do lists, d’enregistrer des images ou des vidéos que vous pouvez associer à un article en cours de rédaction.  Il aide à la planification de vos activités.

web activités

Les agrégateurs de flux RSS et sites analysant les tendances

Un rédacteur web est une personne aimant s’informer. Il doit toujours être à l’affût des actualités et avoir une bonne culture générale. Des sites internet permettent de suivre les actualités sur un sujet donné : ce sont les agrégateurs de flux RSS. Si vous tenez un blog traitant d’un domaine particulier, un agrégateur comme Feedly vous permet de choisir des sites de référence et d’être informé de leurs publications en temps réel.

Les rédacteurs spécialisés dans un thème particulier ne peuvent qu’apprécier ces agrégateurs. Ils permettent de faire de la veille concurrentielle, de trouver des idées d’articles, d’être au courant de tout ce qui concerne votre sujet. En plus, lire des articles vous aidera à améliorer vos capacités rédactionnelles, de découvrir de nouveaux mots, d’améliorer votre style.

Vous pourriez également avoir besoin des sites analysant les tendances.  Buzzsmo vous montre par exemple les articles les plus populaires sur un mot clé principal que vous tapez. Mais l’interface du site est en anglais. Si vous voulez comparer la popularité de sujets ou de mots-clés tapés sur Google, Google Trends est le site adapté. Il permet de connaitre les mots-clés les plus populaires et leur évolution. Idéal si vous voulez comparer la popularité entre des marques de voitures ou des joueurs de football. Cet outil aide à choisir les mots-clés tendance pour avoir de la visibilité sur le web ou mettre en place une stratégie digitale.

Conclusion Les outils importants pour être un bon rédacteur web

Comme vous pouvez le constater, la liste des outils liés à la rédaction web est longue. Il y en a encore des centaines sur le web. Trouver les outils qui vous correspondent vous permettront d’être un rédacteur web performant. Ils vous aident à la création de contenu, à l’élaboration d’une stratégie éditoriale, à la compréhension de vos cibles et à l’amélioration du positionnement de vos pages web sur les résultats de recherche. Accompagnés de tous ces instruments, vous deviendrez plus efficaces que jamais.

Les outils importants pour être un bon rédacteur web Les outils importants pour être un bon rédacteur web