Rédaction web : les meilleures stratégies pour vous aider à bien rédiger sur le web en 2022

par | Déc 20, 2021 | Freelance, Rédaction, Référencement

 

 

 

Rédaction web : les meilleures stratégies pour vous aider à bien rédiger sur le web en 2022

Avez-vous un contenu qui s’affiche sur les moteurs de recherches comme Google? Et s’il est effectivement visible, est-il suffisamment attractif pour transformer vos visiteurs en de potentiels clients ? Si vous êtes dans l’incapacité de répondre de manière affirmative à ces deux questions, le moment est donc venu de commencer à apprendre la rédaction web optimisée. Pour vous aider, le présent article vous servira de guide. Vous découvrez ainsi toutes les réponses relatives aux questions suivantes :

  • Comment rédiger correctement pour le web en 2022 ?
  • Comment réussir à cibler les besoins de vos clients à travers vos articles?
  • De quelle manière rédiger un contenu convaincant sur Internet ?
  • Comment faire pour optimiser un contenu afin qu’il ait plus de visibilité sur les moteurs de recherche ?

Sachez avant tout que la rédaction web renferme trois grandes phases:

Type de Rédaction web

Avant de se lancer sur le vif du sujet concernant les stratégies pour réussir la rédaction web, il convient tout d’abord d’établir les bases essentielles :

Ce qu’est la rédaction web

La rédaction web, également appelée rédaction SEO consiste à créer un contenu ciblé et qui répond aux besoins des internautes. Par la suite, le rédacteur web passe à l’optimisation de son texte, et ce, en y intégrant tous les éléments techniques indispensables qui le rendent plus visible sur tous les moteurs de recherche. Au moment où les robots de Google explorent les contenus de votre site web, ils procèdent à l’analyse de plusieurs éléments tels que l’existence des mots-clés dans les titres, les paragraphes, les URL et bien plus encore. Google essaye donc de comprendre avec précision sur quel sujet porte votre page. Son objectif est ainsi de savoir si votre page doit être remontée et placée dans une meilleure position dans ses résultats de recherche sur les différentes requêtes des internautes. Rédiger correctement pour le web consiste donc à rédiger pour des personnes humaines tout en répondant parfaitement aux critères de référencement exigées par les moteurs de recherches. Vous devez donc considérer la rédaction web comme le principe directeur de votre technique de référencement naturel, et notamment, le pilier de votre stratégie de web marketing.

1.      La phase de préparation à la rédaction web

Concentrons-nous à priori sur l’élément central à savoir le lecteur avant d’aborder les sujets liés aux moteurs de recherches, aux algorithmes, et aux mots-clés. La question fondamentale que vous devez poser avant de rédiger c’est : pour qui est-ce que vous écrivez ? C’est incontestablement la première phase pour réussir une rédaction web.

  • Identifiez ou déterminez votre persona

Dans l’optique de rédiger un contenu complètement pertinent et ciblé, il est crucial de savoir à l’avance votre cible, plus précisément votre « persona ». Le persona est la dénomination attribuée à un personnage virtuel permettant d’identifier précisément les cibles (clients) d’un service ou d’un produit.  Cette identification est basée sur plusieurs paramètres comme le secteur d’activité dans lequel évolue votre client, ses revenus, son comportement en ligne ou encore ses caractéristiques démographiques (âge, éducation, situation familiale, etc.).

persona

Qu’est-ce qu’il faut faire donc pour déterminer son persona pour la rédaction web ?

Pour pouvoir répondre à cette question, Il est indispensable de définir les 5 points suivants :

  • Le marché et l’industrie : B2B, B2C, taille d’entreprises, revenus, pays, etc.
  • Le Background personnel : âge, situation familiale, carrière, éducation et autres.
  • Le rôle/le travail de son persona : compétences, position, conditions liées au travail, etc.
  • Les objectifs et les défis: personnels et professionnels, définition de la réussite, etc.
  • Le processus d’achat : les points d’interaction privilégiés, consommation de l’information, etc.

Concernant le présent article, supposons que notre persona porte le nom de Pierre Adams. Notre persona a 37 ans et il exerce le métier d’entrepreneur à Montréal. Pierre Adams est un véritable passionné de voitures de la marque Honda Accord. De plus, il est le père de 3 enfants qui rêvent tous devenir de futurs basketteurs professionnels. Pierre Adams souhaite approfondir ses connaissances de l’univers de la rédaction web. Il se rend effectivement compte que le marketing de contenu web lui permet de prospecter, d’augmenter le trafic sur le web et de développer ses chiffres d’affaires. Cela lui offre également la possibilité de faire l’achat de son chalet situé dans le Mont-Tremblant. À présent, vous devez donc avant tout rédiger pour un internaute, avant d’écrire pour un moteur de recherche. C’est une étape très importante, car si vous arrivez à bien définir votre persona, vous aurez davantage de chance d’offrir un contenu pertinent ciblé sur ses exigences spécifiques, le tout associé à un ton éditorial qui convient.

  • Faites une recherche des mots-clés

Désormais, vous êtes informé  sur votre lecteur type à savoir Pierre Adams. Vous devez maintenant déterminer de quelle façon il cherche l’information sur les moteurs de recherches. En prenant en compte vos critères linguistiques et vos données géographiques, une étude de mots-clés vous procure le moyen d’identifier l’ensemble des recherches réalisées, et ce, en accord avec vos produits et services ainsi que les volumes de mots-clés associés. À ce titre, vous avez en votre disposition des outils performants comme Google Keyword Planner ou bien Google Trends.

Voilà donc la stratégie pour réaliser efficacement la recherche des mots-clés. Maintenant, c’est à vous ou à votre agence de rédaction web de trouver les bons mots-clés qui sont les plus appropriés et pertinents pour vos pages statiques (pages de produits ou services) ou bien pour vos articles de blog. Toutefois, veillez à ne pas vous focaliser seulement sur le volume afin de définir la pertinence de vos mots-clés. Notez qu’il est possible que les mots-clés appelés longue traîne ou plus longs sont les moins recherchés. Cependant, en les utilisant dans votre contenu, vous serez en mesure de cibler avec plus de précision.3 Qui plus est, ces mots-clés longue-traine sont généralement moins compétitifs et se positionnent facilement sur les moteurs de recherche.

  • Spécifiez votre format de page

Nous avons précédemment évoqué les sujets concernant la page de produits ou services ainsi que les articles de blog. Il est temps d’y revenir. Pour votre rédaction, vous avez la possibilité de choisir deux formats. Le premier s’agit des articles de blogs. Ce format est idéal dans la mesure où vous souhaitez communiquer directement avec vos cibles en parlant d’un sujet portant sur une actualité ou en écrivant un tutoriel à titre d’illustration. Le second format concerne les pages principales, dites pages produits et/ou services de votre site web, dans le cas où les mots-clés définissant votre entreprise et ses services s’apparentent à une requête comme « Décorateur d’intérieur ».

  • Dressez la structure et préparez des sources fiables pour votre texte

À présent, vous savez que vous faites une rédaction pour Pierre Adams et vous êtes au courant de tout ce qui suscite son intérêt. Il est donc maintenant temps d’élaborer la structure de votre texte, et de vous munir de sources fiables. Désormais en 2021, cette phase de préparation devient de plus en plus nécessaire avec l’importance croissante de concepts comme le SEO EAT qui signifie :

  • Expertise: fournir aux utilisateurs un contenu de haute qualité.
  • Autorité: Être cité par ses pairs (surtout via des liens ou des mentions) est reconnu comme étant une figure d’autorité.
  • Confiance: le fait d’être bien apprécié par les internautes (particulièrement via les avis publics, etc.) et offrir une transparence maximale quant à son organisation, ses sources et son mode de fonctionnement.

Retenez donc que la qualité supérieure débute avec une bonne structure de votre texte. Cette stratégie vous offre l’opportunité de captiver toute l’attention de votre internaute et de le garder plus longtemps sur votre page. Cela s’avère être très avantageux pour votre référencement naturel. Un contenu bien structuré de manière cohérente rend plus simple la lecture tout en facilitant l’assimilation de l’information. Cela permet également à Google de cerner les principaux axes de votre texte, et par conséquent, de mieux le référencer. La structure de votre contenu constitue donc l’élément fondamental de votre rédaction web. Concrètement, vous devez absolument éviter que votre structure ressemble à ceci :

Aussi, veillez-donc à élaborer une structure logique composée de paragraphes et des sous-titres. Par exemple, il est possible de préparer vos sous parties par :

  • thématiques
  • ordre chronologique
  • ordre de difficulté ou
  • ordre de popularité.

Notez que les sources de votre texte détiennent également une place primordiale. Vous découvrirez ailleurs des informations pertinentes et fiables sur le sujet que vous traitez. Et sachez que vous avez pleinement le droit de vous en servir à votre guise. Il vous suffit de vous assurer d’opter pour une ou deux sources fiables au moins et ayant d’une excellente réputation sur le web comme les sites du gouvernement. Lorsqu’un article ou une page est inspiré et appuyé par des sources sûres, fiables et tangibles, dans ce cas, elle aura plus de valeur aux yeux de l’internaute ET, notamment, des moteurs de recherche.

2.      À présent … place à la rédaction web !

Le moment tant attendu est arrivé : vous êtes maintenant prêts à rédiger correctement pour le web. D’après Yoast SEO, dans la mesure où votre préparation est optimale (40% de votre temps), votre rédaction ne doit pas prendre plus de 20% de votre temps de travail. Quant au temps consacré à l’optimisation, il devrait représenter les 40%.

Passez à la rédaction du premier jet en focalisant totalement votre pensée sur Pierre Adams

Au cours de cette phase initiale, évitez pendant un court instant de penser aux moteurs de recherche. Aussi, concentrez-vous uniquement sur les besoins de votre persona à savoir Pierre Adams. Avant de débuter la rédaction web, veillez à bien garder en tête ce qui suit. Selon une statistique, un internaute moyen possède une capacité d’attention estimée à 6.8 secondes. C’est largement inférieur comparée à celle d’un poisson qui est de 9 secondes. Ce comportement s’explique par le fait qu’un internaute est à la fois impatient, pressé et exigeant. Pour une seule et même recherche, il peut obtenir des milliers de résultats sur le web. Dès l’instant où votre contenu ne le séduit pas, il n’aura aucune hésitation à passer outre et à quitter rapidement votre page.

Aussi, la meilleure stratégie pour adapter votre contenu web à des poissons rouges, c’est de se mettre à la adopter les 3 C . Aussi, dans l’optique de bien rédiger pour le web, vous devez :

  • Rester CLAIR : aller droit au but (s’abstenir d’utiliser les litotes, les synecdoques ou les anaphores!)
  • Rester CONSISTANT : une phrase apporte un message
  • Rester CONCIS : utiliser au maximum 20 à 25 mots par phrase

Dans l’idée de bien rédiger pour le web en 2022, il est ainsi indispensable de se décider à adopter un style qui se rapproche de plus en plus du langage oral. Effectivement, à l’égard de l’explosion des recherches vocales, il est devenu désormais vital de rédiger un contenu qui « parle » directement à l’internaute. Qui plus est, actuellement, Google détient la capacité de repérer de manière presque parfaite le contenu qui correspond et qui s’adapte à une requête vocale, et ce, en dépit du fait que cette dernière soit aussi longue ou déstructurée.

Si vous souhaitez absolument positionner votre contenu sur les requêtes vocales de vos clients, alors, il est crucial de rédiger de manière naturelle. Pour vous aider, vous pouvez chercher sur le web une guide sur la recherche vocale.

Enrichissez votre contenu avec du sémantisme et des accroches

Un diamant brut … ! Telle est la qualification de votre premier jet de rédaction web. Avant de passer à l’optimisation de votre contenu pour les moteurs de recherche, nous allons le tailler un peu plus. Pour ce faire, prenez soin de travailler sur votre sémantisme. En effet, rédiger pour le web consiste également à donner le moyen au moteur de recherche Google de bien comprendre le contenu de votre page. Aussi, dans votre texte, insérez un maximum de synonymes et de mots fréquemment combinés avec votre mot-clé principal afin de concevoir un nuage sémantique tout autour de celui-ci, de la même manière que l’exemple ci-après :

sémantique

Quelle est l’utilité du sémantisme dans l’univers de la rédaction web ?

Un mot est susceptible d’avoir plusieurs sens pour les moteurs de recherche telle que Google. En outre, enrichir le contenu de votre page de sémantisme permettra à Google de comprendre exactement son contexte. De ce fait, il sera en mesure de présenter votre page aux internautes qui sont les plus qualifiés. Outre cela, inclure un champ sémantique simplifiera largement votre rédaction web tout en vous permettant de passer au travers des blocages. Pensez également à travailler vos accroches ! Vous souhaitez vraiment  persuader Pierre Adams d’entamer les actions qui vous tiennent à cœur ? Sachez donc que la rédaction web requiert également la capacité de savoir engager et captiver votre lecteur. Aussi, si vous avez envie d’attirer toute l’attention de votre lecteur à travers votre page, découvrez les 5 mots qui sont les plus convertissant sur le web :

  • Vous
  • Parce que
  • Gratuit
  • Instantané
  • Nouveau

En résumé, ces 5 mots reflètent l’attitude de l’internaute ayant précédemment fait l’objet d’une description. En lisant votre contenu sur le web, l’internaute veut du facile, du rapide, du gratuit, et en particulier, ce qu’il veut pardessus tout c’est que vous répondiez clairement à ses besoins. D’où la nécessité et  l’importance de faire l’usage du mot « Vous ». Tenez donc compte de ces exigences lorsque vous faites votre rédaction web, spécialement afin d’étoffer les titres et les phrases d’accroches de votre contenu.

Prenez une pause, vous en avez pleinement le droit !

Il est vraiment difficile d’arriver à bien rédiger pour le web sans souffler, même pendant quelques petites minutes. Prendre une pause est en effet indispensable lorsque vous faites une rédaction web. Comme tout moteur, après de longs moments en marche, il arrive également que le cerveau surchauffe. Aussi, préalablement à la lecture, tenez-vous loin de votre écran et de votre clavier. Soufflez, car vous l’avez bien mérité ! Après s’être détendu, revenez sur votre clavier et passez maintenant à l’étape de finalisation du premier jet de votre rédaction, et ce, avec un regard tout neuf.

Faites une relecture et n’hésitez pas à solliciter des avis

L’étape finale de la rédaction web consiste à bien relire votre contenu. C’est la phase préalable à l’optimisation SEO de votre article. Au cours de la vérification de votre contenu, veillez donc à vous assurer que votre réponse à toutes les questions suivantes soit un grand « OUI » !

  • Le contenu de mon article est-il dépourvu de fautes d’autographes ? (OUPS !!!!)
  • Est-ce que j’ai adressé de manière explicite le besoin de mon persona Pierre Adams ?
  • Dans mon contenu, est-ce j’ai bien respecté la structure définie ?
  • Les titres et les paragraphes de mon article s’enchaînent-ils de façon logique et cohérente ?
  • Est-ce que j’ai vraiment appliqué et respecté les 3C ?

Durant cette phase, la meilleure stratégie est de faire une relecture à haute voix !

Avez-vous fini de vous relire ? Maintenant, sollicitez les avis des gens autour de vous. Si c’est possible, demandez donc ce que pense un lecteur qui partage des similarités avec Pierre Adams. Après avoir obtenu son avis, en ce moment, vous avez désormais en votre disposition un article de page rédigé et prêt à être publié sur internet. Par contre, si vous souhaitez vivement éviter que votre contenu se retrouve dans les abîmes de Google en page 13, voire même plus bas, pourquoi ne pas se mettre à appliquer la dernière phase de notre stratégie pour bien rédiger sur le web ?

3.    Zoom sur les 10 points clés afin d’optimiser votre article pour le SEO

Il s’agit ici de l’étape finale et qui se trouve être la plus technique de la rédaction web. Dans l’idée de vous concentrer sur l‘essentiel, découvrez donc en 10 points tous les éléments indispensables pour améliorer le référencement naturel de votre article. Aussi, pour atteindre cet objectif :

  • Faites l’optimisation de votre titre SEO dit méta-titre
  • Effectuez une optimisation de votre méta description
  • Passez par l’optimisation de l’URL de votre page
  • Optez pour l’optimisation de votre contenu tant sur la longueur que sur la densité
  • Les titres et les sous-titres à optimiser également
  • Procédez à du maillage interne
  • Intégrez dans le texte du maillage externe
  • Réalisez l’optimisation de vos images
  • N’oubliez pas d’ajouter des micro données
  • Pour terminer, pensez aux featured snippets, ou extraits optimisés+

Nous allons les voir point par point.

  • Faites l’optimisation de votre titre SEO dit méta-titre

meta titre

Voyez-vous le titre bleu sur cette image ? Dans le monde de la rédaction web, ce titre bleu est appelé titre SEO ou méta-titre. Il est visible dans les résultats sur les moteurs de recherches comme Google. Le méta-titre est aussi le nom de page enregistré dans l’en-tête de l’onglet de la page web. Alors, que faut-il faire pour optimiser votre titre SEO ou méta-titre ? Afin de réussir à l’optimiser, nous vous conseillons de:

  • Vous servir du mot-clé principal se trouvant en début de votre page
  • Faites la rédaction d’un titre comportant 7 à 8 mots environ soit 65 caractères au maximum
  • Cherchez et optez pour une phrase attrayante et pertinente pour booster votre taux de clic
  • Partez à la découverte de notre stratégie de rédaction web spécialement dédiée aux méta-titres (plus bas) pour que vous puissiez connaitre ce qu’est un excellent titre SEO.
  • Effectuez une optimisation de votre méta description

La flèche rouge sur le schéma ci-dessous indique un exemple de méta description.

meta description

Par définition, la méta description s’agit d’une brève et courte description du contenu de votre page web. Elle apparait en bas du titre SEO dans les résultats de recherche. Votre méta description doit inclure les mots-clés associés à la page et doit également contenir de l’information intéressante pour les internautes. Alors, de quelle manière optimiser une méta description? Voici les astuces :

  • Veillez à utiliser des synonymes ou bien des termes associés au champ lexical du mot-clé de votre page
  • Évitez de dépasser les 155 caractères, sinon, votre méta description sera coupée par des points de suspension « … »
  • Assurez-vous de rédiger des phrases accrocheuses renfermant exclusivement de l’information clé.
  • Passez par l’optimisation de l’URL de votre page

L’URL ou Uniform Ressource Locator est situé dans la barre d’adresse sur votre navigateur web, plus précisément, elle se trouve exactement en au-dessous du méta titre. L’URL est identifiée d’une certaine façon comme étant l’ADN de votre page sur le web. Par conséquent, vous devez retenir que votre référencement naturel en dépend directement. Alors, dans l’objectif de bien optimiser votre URL pour le SEO, il est crucial de :

  • Se mettre à optimiser les mots-clés dans l’URL
  • Se-servir-des-Tirets-afin-de-bien-séparer-les-mots-clés
  • S’abstenir d’utiliser des URL qui sont trop longues

URL de page

 

  • Optez pour l’optimisation de votre contenu tant sur la longueur que sur la densité

Sachez que le premier résultat d’une recherche sur le moteur de recherche Google fait 1890 mots, et cela, en moyenne. Au vu de ce chiffre, sans doute, vous vous demandez si votre site web n’atteindra jamais la première position dans le cas où vous vous abstenez de rédiger plus de 1500 mots ? Eh bien, la réponse est NON ! La rédaction web ne concerne pas uniquement la longueur et la densité de votre texte. Néanmoins, gardez à l’esprit que si vous avez un contenu long, il sera en mesure de fournir une information pertinente pour le lecteur et les moteurs de recherches. Et dans ce cas, votre page sera mieux référencé et aura une excellente position. Notez que la longueur minimale d’un article pour le référencement naturel est de 300 mots. Si vous atteignez plus de 700 mots, votre contenu web commence à se démarquer et attirera certainement les yeux de Google. Outre cela, si le nombre de mots de votre texte est supérieur à 1200, il est considéré comme une véritable source d’information  engageante et pertinente. Etes-vous donc décider à opter pour l’optimisation de votre contenu pour le SEO ? Voici donc la meilleure stratégie :

  • Faites usage du mot-clé principal, et ce, au début du premier paragraphe
  • Maintenez une densité de 1 à 2 % pour votre mot-clé comme 15 fois pour un article comptant 1000 mots
  • N’oubliez pas d’utiliser au minimum un mot-clé secondaire
  • Employez au maximum des mots couramment associés au mot-clé (champ sémantique)
  • Les titres et les sous-titres : à optimiser également

Dans le monde de la rédaction web, les titres ainsi que les sous-titres sont connus sous ces noms : H1 (Titre), H2, H3, … jusqu’à H6. La lettre H est l’abréviation du mot « Header ». À titre d’exemple, vous vous trouvez dans la cinquième h3 du h2 qu’est « l’optimisation SEO pour les moteurs de recherche ».

Le fait d’adopter diverses hiérarchies de titres procure la possibilité à Google saisir le sens des sujets qui sont traités dans votre article. Cela lui permet également de comprendre quel est son degré d’importance. Aussi, précisez donc dans votre texte le niveau de titres dont vous vous servez. Vous pouvez utiliser le format de texte de votre éditeur (titre 1, titre 2, titre 3, etc.) ou bien ajouter vous-même des balises titres en utilisant votre éditeur HTLM. Comment donc procéder à l’optimisation de vos titres pour le référencement naturel ?

  • Utilisez uniquement un seul H1 par page et insérez dans ce H1 le mot-clé principal au début du titre
  • Tentez d’introduire au minimum deux H2 par page
  • Placez le mot-clé principal au moins dans l’un de vos H2 (l’idéal serait le 1er H2)
  • Insérez les mots-clés secondaires dans les H2 et les H3

Supposez donc que tous les mots dont vous vous servez dans le titre seront considérés comme plus importants pour l’optimisation SEO de votre site web.

  • Procédez au maillage interne

Le maillage interne dans la rédaction web, également connu sous l’appellation maillage des liens ou encore netlinking interne, est le fait d’ajouter des liens entre les pages se trouvant dans un même site. Le maillage interne a un double objectif à savoir :

  • Rendre plus facile la navigation de l’utilisateur dans les différentes pages de votre site web
  • Concernant votre SEO, il indique au moteur de recherche Google quelle est la structure hiérarchique de votre site internet

Le site Wikipédia constitue un excellent exemple de maillage interne. Effectivement, son maillage des liens est largement poussé à l’extrême.

Retenez donc que plus vous insérez des liens internes dans les pages de votre site web, plus vos pages seront importantes au regard de Google. Alors, comment optimiser son maillage interne pour le référencement naturel?

  • Il est conseillé de mettre au moins 2 à 4 liens internes par page
  • Évitez de placer des liens vers les pages type « client » ou « contact »
  • Intégrez dans votre contenu des liens dirigés vers les pages convertissant le mieux vos clients ou le meilleur « CTR »
  • Assurez-vous d’inclure des liens qui ont un réel intérêt pour votre lecteur
  • Introduisez votre lien sur des mots pertinents par rapport à la page vers laquelle vous dirigez
  • Intégrez dans le texte du maillage externe

Le maillage externe consiste à inclure dans votre article des liens qui guident le lecteur vers un autre site web. Cela permet aux internautes d’obtenir plus d’informations et de détails sur le contenu que vous proposez. Dans le cas où vous avez bien suivi toutes les stratégies que nous vous avons fournies pour bien rédiger pour le web, il est fort probable que vous avez mentionné quelques sources. C’est une excellente nouvelle pour votre référencement naturel, car les sites web généreux sont bel et bien récompensés par les moteurs de recherches tels que Google. Pour exemple, découvrez un site à contenus web généreux en maillage externe. Il s’agit du site aucafedesredacteurs.

Comment faire donc afin d’optimiser son maillage externe pour le référencement naturel ? Voici les astuces :

  • Intégrez au minimum un lien externe, et ce par page. L’idéal serait d’en insérer encore plus.
  • Vous devez vous assurer de faire ouvrir les liens externes de votre article dans une nouvelle fenêtre.
  • Privilégiez les sources fiables, tangibles et de qualité comme sites gouvernementaux, les sites des universités ou les blogs reconnus par la majorité des utilisateurs.
  • Réalisez l’optimisation de vos images

Optimiser les images de votre site internet génère incontestablement un impact direct et positif sur votre position dans les moteurs de recherche. Si vous avez un site e-commerce ou que vous rédigez pour un site vitrine, l’optimisation des images constitue une démarche incontournable. Au même titre que votre nom, prénom ainsi que votre date de naissance, une image possède également 3 identifiants à savoir :

  • La balise alternative aussi connue sous le nom d’« attribut ALT » (texte lu par Google)
  • Le nom de fichier (IMG9876486)
  • Le titre (“notre de chat Garfield »)

Que faut-il faire pour optimiser ses images pour le SEO ? Pour réussir le référencement naturel de vos images, vous devez :

  • Procéder au chargement des images dont la taille maximale est de 50 à 100 kb afin d’éviter le ralentissement de votre site web ;
  • Inclure votre mot-clé principal dans la balise alternative et la rendre descriptive ;
  • Se servir d’un synonyme de mot-clé pour le nom de fichier.

optimiser image

Pour de plus amples informations, vous pouvez chercher sur le web un guide pour réussir à optimiser les images sur WordPress.

  • N’oubliez pas d’ajouter des micro données

En rédaction web, avez-vous déjà entendu parler des micro données, également reconnu sous l’appellation : données enrichies ?  Les micro données s’agissent d’un balisage particulier destiné à fournir des informations complémentaires au moteur de recherche Google. Grâce à ces données enrichies, Google est capable de procéder à la qualification de votre contenu, et ce, avec plus de précision.

Les informations du genre « avis », « temps de cuisson » ou bien « calories qui apparaissent dans le résultat de recherche d’une recette, par exemple, sont qualifiées de micro données. La configuration de vos données enrichies sur WordPress est possible et s’avère être facile. Vous pouvez la réaliser par le biais du plugin “Rich Snippets” ou bien vous avez aussi la possibilité d’opter pour la configuration manuelle dans votre code HTLM en insérant des balises. Cependant, assurez-vous de bien respecter la notation « schema.org ». Dans les deux cas de figure, sachez que les données enrichies n’apparaissent pas sur le site web puisqu’elles demeurent cachées dans le code. Vous avez la possibilité de les paramétrer, et cela pour ce concerne les éléments ci-après : service, produit, organisation, application, musique, vidéo, recette, etc. Si vous souhaitez approfondir le sujet sur les micro données pour votre SEO, n’hésitez pas à parcourir sur le web pour trouver un guide d’optimisation des micro données Google.

  • Et pour clore en beauté… pensez donc aux featured snippets, ou extraits optimisés

Qu’est-ce qu’un featured snippet ou extraits optimisé ? C’est un extrait d’informations retiré par Google d’un site internet afin de le publier en haut de la première page de ce moteur de recherche.  L’objectif que vise Google est de fournir une réponse directe à la requête de l’internaute. Les featured snippet sont en général sous forme de paragraphes, mais également sous forme de tableaux ou bien de liste. À travers l’image ci-dessous, vous apercevrez un exemple de featured snippet que Mr Google nous a aimablement fourni, dont le sujet traite la monétisation d’un site web :

monétiser son site web

Dans la majorité des cas, les featured snippets offre l’avantage d’occuper la position qui est dite zéro, et cela préalablement aux résultats à la fois naturels et payants. Vous demandez vous ce que cela veut dire ? Eh bien, cela signifie 10% de trafics supplémentaires sur le web. Ces extraits optimisés sont visibles, notamment pour les définitions, les questions ou bien les listes (marche à suivre, recettes, etc.). Qui plus est, Google fait également appel aux featured snippets dans l’objectif de répondre à la recherche vocale. La création d’un featured snippet par Google se réalise de manière programmatique à partir de votre contenu web, et ce, en reprenant  un extrait de votre texte comme une définition que vous avez rédigé à titre d’exemple.

Qu’est qu’il faut faire pour optimiser ses featured snippets pour le SEO ? Découvrez par la suite la stratégie :

  • Si vous souhaitez avoir un extrait enrichi de type paragraphe, insérez la question dans un H1, H2 ou H3 et veillez surtout à vous limiter à une réponse de 40 à 45 mots.
  • Si vous avez envie d’obtenir un extrait enrichi de type liste, intégrez le sujet dans un H1, H2 ou H3. Ensuite, passez à l’écriture de ses points sous forme de listes à points ou listes numérotées.

Veillez toutefois noter que seules les pages déjà présentes en page 1 Google peuvent contenir un featured snipper. Si vous souhaitez tout savoir sur ces extraits optimisés, n’hésitez donc pas à effectuer une recherche sur internet pour trouver un guide sur les featured snippets!

À présent, vous avez toutes les cartes en main pour bien rédiger pour le web pour la nouvelle année 2022. C’est maintenant à votre tour de jouer !

Félicitations ! Vous venez de terminer notre article portant sur les meilleures stratégies pour rédiger correctement sur le web. Désormais, vous êtes capable de bien rédiger sur le web ou bien de se mettre à faire une révision SEO de vos contenus sur le web.  Vous n’avez donc plus d’excuses qui vous empêcheront d’atteindre un meilleur positionnement sur Google. Alors, qu’attendez-vous pour sortir votre belle plume ou bien votre plus beau clavier ? N’ayez donc plus la moindre hésitation à vous lancer, car sachez que la première page de Google vous tend la main!

A propos de nous


Les plumes particulières et reconnaissables de l’équipe du Café des Rédacteurs vous promettent : *des articles d’excellente qualité littéraire et sémantique dont l’orthographe et la grammaire sont parfaitement maîtrisées. *un professionnalisme hors pair en respectant vos exigences et vos besoins. *un référencement optimal pour tous vos contenus web.

nos réseaux sociaux

newsletter

articles récents